Mardi 14 février 2017 : Pose de première pierre résidence Montplaisir à Ste-Bazeille

Mardi 14 février 2017

Mme Salles, Présidente d’Habitalys et Vice-Présidente du Conseil Départemental, Mme Povéda, Députée de Lot-et-Garonne et Maire de Meilhan-sur-Garonne, M. Benquet, Président de Val de Garonne Agglomération et Maire de Marmande, M. Dézalos, Président de la SEM 47 et Conseiller Départemental, M. Lagaüzere, Maire de Sainte-Bazeille, M. Bianchi, Sous-Préfet de Marmande-Nérac ont posé ensemble la première pierre de la future résidence Montplaisir à Sainte-Bazeille.

Située sur l’éco quartier Montplaisir, cette nouvelle résidence offrira 24 logements collectifs.

La SEM 47 et Habitalys collaborent ensemble dans le cadre d’un contrat de Vente en Etat Futur d’Achèvement, pour ce projet.
Cette résidence sera composée de 4 bâtiments avec 6 logements.

Les 24 logements seront constitués de :

4 T2 d’environ 49 m²
20 T3 d’environ 68 m²

Chaque logement disposera d’un cellier privatif, d’une terrasse extérieure et d’une place de parking.
Les 8 logements en rez-de-chaussée bénéficieront d’un jardin privatif.

Ce projet est innovant de par sa conception et son procédé de fabrication (murs préfabriqués) qui permettront une rapidité de construction et d’atteindre des niveaux de performances thermiques largement supérieurs aux normes RT2012.

Durée des travaux :

·         Démarrage des travaux : octobre 2016 (avec les deux mois de préparation)
·         Fin des travaux prévisionnelle : (10 mois de travaux) août 2017

Architecte :

François De la Serre

Le coût global pour cette résidence s’élève à 2 694 155 € (Etat : 26 060 €, la Région : 40 000 €, le Conseil Départemental 146 500 €, Val de Garonne Agglomération : 168 000 €, Ste-Bazeille : 4000 € / Emprunts 2 021 000 € et Fonds propres 2 309 595 €)

Arrivé en 1964 sur la commune avec sa première résidence, l’office compte aujourd’hui 32 logements.

  • Résidence Sérignac (1964) : 24 logements collectifs et 3 maisons individuelles
  • Résidence La Grave (1992) : 1 maison individuelle
  • Résidence St Pey Aaron (1995) : 4 logements collectifs

Cette quatrième résidence permet à l’Office d’enrichir son offre proposée aux lot-et-garonnais et de renforcer sa présence sur l’agglomération.

Haut de page